Les modalités de création d’une SARL

Malgré l’apparition d’autres statuts, la SARL, société à responsabilité limitée, a su conserver sa place privilégiée auprès des entrepreneurs. Si chaque année, on recense autant d’immatriculation de ce type de sociétés, c’est évidemment parce qu’elle est à l’origine de nombreux avantages. Pourtant, à cause des lourdes formalités de création qui peuvent effrayer les jeunes entrepreneurs, la SARL est une solution qui peut être mise de côté.

Pour vous aider à y voir plus clair sur les modalités de création d’une SARL, abordons ensemble ce processus, étape par étape.

Étape 1 : rédiger les statuts de la SARL

Inévitablement, la rédaction des statuts est la première étape de la création d’une SARL. Cela implique de bien connaître les recommandations à respecter, notamment pour la forme et le contenu desdits statuts. Non seulement le fonctionnement entier de la future société doit y être abordé, mais en plus, le document doit aussi passer en revue plusieurs informations obligatoires. À défaut de maîtriser cette étape, il ne faut pas hésiter à demander l’aide d’un notaire ou d’un juriste.

Étape 2 : domicilier la SARL

Lors de la création de la société, le gérant doit indiquer l’adresse du siège social de l’entreprise. Pour ce faire, il peut alors opter pour son domicile, mais aussi pour une société de domiciliation commerciale, un local professionnel, ou une pépinière d’entreprises. Tous ces choix entraînant des répercussions différentes, mieux vaut prendre le temps d’étudier chaque option avant de choisir.

Étape 3 : déposer le capital social

Après avoir réuni la somme nécessaire, le gérant doit procéder au dépôt du capital social sur un compte bancaire dédié à la société. Cela implique que tous les associés aient transmis leur part, même s’il est possible de ne déposer que 20 % des apports à la création de l’entreprise, et de solder dans les 5 ans qui suivent le premier dépôt.

Étape 4 : publier une annonce de constitution

La publication d’une annonce légale de constitution est incontournable à la création d’une SARL, et ce, juste après la signature des statuts par tous les associés. L’action de ce texte ne peut se faire que dans un journal d’annonces légales habilité, au sein du département où se trouve le siège social de la société.

Étape 5 : remplir les formalités d’immatriculation

Une fois l’attestation de publication en poche, le gérant n’a plus qu’à procéder aux formalités d’immatriculation par le biais d’un dossier déposé au CFE compétent. Ce dernier doit contenir plusieurs documents, parmi lesquels le formulaire M0, une copie des statuts datée, signée et certifiée conforme, un justificatif de domiciliation du siège social, une attestation de parution de l’annonce de constitution, etc.


Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *